Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Faut bien vivre quelque part et se détendre... ^-^

Modérateurs : Anshu Kipai, Wei-chi Komoku

Avatar de l’utilisateur
Ikari Yorukawa
Genin
Messages : 297
Inscription : ven. 15 juin 2007, 15:37

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Ikari Yorukawa »

Comme Nel et lui en avaient convenu, Ikari revint le voir quelques jours plus tard. Dans l'intervalle de temps, il était repassé à la boutique pour acheter le rouleau qu'il avait déjà repéré. Le vendeur haussa un sourcil en voyant le jeune homme lui amener le rouleau en question. Rasengan avait-il déchiffré dessus. "C'est une sacré technique que tu as là. Et pas la moins couteuse, tu es sûr de toi ?" Pas de sourire opportuniste à l'idée de la somme qu'il allait palper, rien que de la bienveillance, ce qui était appréciable, et apprécié par Ikari.
"Ouais, aussi sûr que quand je vous ai acheté le kage bunshin." Répondit-il sans hésiter. Le commerçant sourit cette fois, lui disant que ces deux techniques n'étaient pas du même niveau. Il s'enquit malgré tout de savoir si le genin avait maîtrisé cette première technique et fut satisfait de la réponse.

Quelque jours plus tard donc, allégé de quelques semaines de solde, Ikari frappa à la porte de chez Nel. Ce dernier ne mit pas longtemps à lui ouvrir et faisant entrer le genin, il lui dit que son ami consentait à l'aider à apprendre la technique. Il le guida alors jusqu'au salon où les attendait, roulé en boule une boule de fourrure de taille conséquente. Aussitôt qu'apparut le jeune homme, la boule de poils s'anima et tandis qu'elle se remettait sur ses pattes, Ikari constata qu'il avait à faire à un renard polaire atteignant un bon mètre cinquante au garrot.
"Bonjour, tu dois être Ikari. Je me nomme Sonzai, tu as le rouleau ?" S'enquit la créature en s'approchant du genin à petits pas tranquilles.
"Enchanté." Dit-il en sortant le rouleau de sa poche pour le montrer au renard. "Merci d'avoir accepté de m'enseigner."

Dire qu'il n'était pas étonné de cette rencontre aurait été mentir mais comme à son habitude, il n'en montra rien. Ça n'était pas la première fois qu'une créature non humaine allait lui enseigner, il avait beaucoup appris auprès des Spartacoqs, mais on ne pouvait pas parler d'une habitude pour autant, d'autant plus que là il s'agissait visiblement de l'invocation de Nel, ce qui changeait encore les paramètres par rapport à ses propres invocations avec qui il avait des liens forts.
Venant le renifler, Sonzai répondit : "Nel me l'a demandé si gentiment. Comme tu t'en doutes, ce sera difficile, et cet entraînement risque de nous prendre du temps... enfin surtout à toi. On va fonctionner par étape si ça te va. Lorsqu'une étape sera maîtrisée, Nel m'appellera et je te donnerai les instructions pour la suivante. Le rouleau te servira entre deux étapes."
"D'accord. On commence maintenant ?" S'enquit Ikari, impatient de s'y mettre. Sonzai répondit par un petit rire amusé. Le jeune homme en voulait, pour le moment, c'était une bonne chose, il aurait besoin de motivation.

La créature resta sans rien dire quelques instants, l'air concentrée, la gueule pointant devant elle, légèrement entrouverte. Puis soudain Ikari vit une fluctuation dans l'air, quelque chose qui tournoyait. Au bout de quelques instants, la fluctuation devint clairement visible, se teintant de bleu pour former une sphère devant Sonzai, une sphère semblant agitée par un courant continu, tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, encore que cela dépendait du côté de la sphère d'où on se plaçait pour l'affirmer. Puis la manifestation se dissipa aussi vite et tranquillement qu'elle était apparue. "Voila ce à quoi tu veux arriver. Je ne te cache pas que c'est une technique difficile à apprendre mais si tu es motivé et doué, tu y arriveras. Nel semble te faire confiance." Lui dit la créature, au moins était-elle confiante, Ikari n'aurait pas voulu qu'on lui demande une fois encore s'il voulait vraiment apprendre cette technique, il aurait fini par trouver ça vexant...

"Bien, pour la première étape, tu vas devoir concentrer ton chakra dans ta main et le faire tourbillonner, comme ce que tu as pu voir il y a un instant. Pour cela je te conseille d'utiliser des ballons remplis d'eau. Ton tourbillonnement devra éclater le ballon. Des questions ?" Devant l'absence de questions du genin, Sonzai salua les deux hommes et prit congé en disparaissant, les laissant seuls.
Les deux hommes passèrent ensuite un long moment à discuter puis Ikari rentra chez lui, retrouver sa sœur. Sur le chemin du retour, il avait acheté quelques ballons et de retour à la maison, il en rempli plusieurs d'eau, en faisant des sortes de bombe à eau, sauf qu'ils allaient lui servir à toute autre chose. Avant de travailler avec les ballons, Ikari travailla à concentrer son chakra dans sa paume, ce qui fut facile, puis à le faire tourbillonner au milieu de celle-ci. Cette étape prit davantage de temps, il n'avait aucun moyen de voir si ça marchait mais il sentait bien que c'était délicat de former ce tourbillon dans sa paume.

Rapidement il réalisa que les ballons allaient lui permettre de voir les mouvements de son chakra, par l'agitation du liquide qu'ils contenaient. Aussi passa-t-il à la suite sans attendre, prenant un ballon dans sa paume, il malaxa son chakra et l'envoya en direction de sa paume. Là, il l'expulsa au creux de celle-ci et commença à le faire circuler en cercles concentriques à partir du centre de sa paume, formant une spirale jusqu'à atteindre la largeur de celle-ci et là il chercha à maintenir ce rayon, à concentrer son chakra pour le faire tourner dans le ballon afin de l'agiter. D'abord en un unique cercle puis il lui fit prendre différentes directions, formant une suite de cercles sur divers axes afin de former une sphère, c'est du moins ce qu'il voulait faire. Maintenant il fallait voir ce que ça allait donner et combien de temps cette étape allait lui prendre. Fixant le ballon, Ikari guettait ses difformités et protubérances afin de le guider pour placer son chakra au mieux dans l'enveloppe de caoutchouc et former ce qui se voulait une sphère de chakra. Première étape, la forme.
Ikari, Shimei Yorukawa genin à Yukigakure no sato

Cause I'm T.N.T., I'm dynamite
T.N.T. and I'll win the fight
T.N.T. I'm a power load
T.N.T. watch me explode

Avatar de l’utilisateur
Ikari Yorukawa
Genin
Messages : 297
Inscription : ven. 15 juin 2007, 15:37

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Ikari Yorukawa »

Quittant la maison où il avait passé les dernières heures, Ikari releva son col avant de s'allumer une cigarette et de mettre finalement ses mains dans ses poches. Il neigeait fort, mais il devait rentrer et enfonçant la tête dans les épaules, il prit la direction de son appartement. Cet après-midi il avait rendu une petite visite de courtoisie aux deux Tu qu'hébergeaient le village de la neige, au moins pour le moment. Tomoe s'inquiétait un peu de leur sort d'ailleurs, tandis que son frère continuait de maugréer qu'Ikari aurait dû le laisser se battre aux côtés des siens. Enfin, au moins étaient-ils correctement installés, après qu'Ozaki fasse la tronche, le jeune homme s'en accommoderait très bien, mieux que le fait de n'avoir pu empêcher l'extermination de tout un village...

Il marcha d'un pas rapide, sans craindre le froid la giboulée qui se déchaînait sur le village ne lui donnait pas franchement envie de s'éterniser. Il était pensif quant à l'avenir des deux adolescents, combien de temps le village accepterait de les héberger et des actions seraient-elles entreprises à l'encontre de l'envahisseur prétendument Kirien ?
En vérité il n'avait aucune prise sur ces évènements, le conseil du village ne se soucierait pas de son opinion sur la question, même s'il la leur avait quand même donnée au moment de son débriefing. Cela fait, ce seraient les grands pontes du village qui prendraient les décisions, peut-être en accord avec d'autres villages. À voir, en espérant qu'ils n'allaient pas déclencher une nouvelle guerre. Si on pouvait éviter, ça pourrait être sympa...

De retour chez lui il constata que Mai n'était pas rentrée. Il était là avant elle, un bon point pour lui, maintenant il allait faire le repas et quand elle arriverait il aurait droit à un second bon point. Le repas qu'il prépara n'avait rien de très élaboré, d'une il était un mec, de deux le frigo était pas super plein, faudrait qu'ils aillent faire quelques courses le lendemain. Comme quoi la vie d'un ninja c'était pas si éloigné de celle de n'importe qui, enfin si on excluait les échauffourées avec d'autres ninjas et le fort taux de mortalité dans la profession en cas de guerre.

Finalement, alors que le repas mijotait tranquillement et que la table était dressée, Ikari entendit des pas sur celui de la porte, puis le bruit de pieds qu'on essuie sur le paillasson -oui, oui ils en avaient un- puis la clef tourna dans la serrure sans que le jeune homme n'aille lui ouvrir. Et pouf elle était là. Après l'avoir embrassé, elle alla humer le fumet du repas et avec un sourire lui dit que ça sentait délicieusement bon. Ikari ne la fit pas attendre davantage, il était plus que temps de manger et la laissant s'installer, il fit le service pendant qu'elle leur servait à boire.
Durant le repas, ils parlèrent principalement des deux Tu, forcément Mai était curieuse de savoir ce qu'il en était.

Ils débarrassèrent ensuite et Mai demanda à Ikari de l'attendre ici, elle avait une surprise pour lui. Le jeune homme fut un peu surpris, non pas par cette attention mais parce qu'elle ne le lui annonçait que maintenant, après le repas alors qu'elle aurait pu le faire en arrivant. Sans doute avait-elle choisi le meilleur moment et le jeune homme se demandait ce que ça pouvait être, était-ce lié avec le fait qu'ils allaient bientôt se coucher ? Il aurait aimé que ce soit ça mais non, quoique ça ne veut pas dire qu'il fut sur sa faim plus tard dans la soirée. Non, là elle revint avec quelque chose de joliment empaqueté, un présent de sa part...
Ikari, Shimei Yorukawa genin à Yukigakure no sato

Cause I'm T.N.T., I'm dynamite
T.N.T. and I'll win the fight
T.N.T. I'm a power load
T.N.T. watch me explode

Avatar de l’utilisateur
Ikari Yorukawa
Genin
Messages : 297
Inscription : ven. 15 juin 2007, 15:37

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Ikari Yorukawa »

Lorsque Mai reparut, elle portait un paquet. De forme cubique, il pouvait contenir toute sorte de chose mais semblait assez lourd en vérité. Lorsque la jeune fille le posa sur la table, le jeune homme en eut la confirmation.
"Avec mes félicitations pour ta dernière mission." Lui dit-elle avec un sourire resplendissant.
On ne pouvait pourtant pas parler d'une franche réussite avec sa mission précédente. Il n'était pas parvenu à mettre la main sur Primura et Ryo était porté disparu. En matière de réussite on avait déjà fait mieux.

Tout ceci ne l'empêcha néanmoins pas d'accepter le présent avec des remerciements sincères et une bonne dose de curiosité. Prenant son temps, il commença par défaire la ficelle qui entourait le coli, passant un peu de temps à défaire le nœud. Puis il défit délicatement le papier d'emballage, sans le déchirer, en tout cas le moins possible. Ses gestes étaient doux et précis, comme s'il déshabillait une jeune fille. Après quoi il se retrouva face à une simple boite en carton noir brillant. En soulevant le couvercle, il se pencha pour regarder dans la boîte.
Ce qu'il vit dans la boite le ravi et si ce n'est qu'il resta de marbre, il ne cacha pas son contentement.

"Wah, il est superbe, j'espère que tu ne t'es pas ruinée pour autant..." Commença-t-il, laissant finalement ses paroles en suspend avant que Mai ne lui réponde.
"Ne t'en fais pas pour ça, je te veux bien équipé pour que tu me reviennes toujours entier. il y a un seconde présent au fond de la boite."
Prenant toujours son temps, il sortit le premier cadeau de la boite, le levant à hauteur de son visage, faisant face à un casque assez semblable à ceux que portent certains Spartacoq, d'une couleur bronze, il protégeait toute la tête, laissant malgré tout une bonne ouverture pour voir, respirer et communiquer.

Le déposant sur la table, il plongea la main dans le paquet et en tira quelque chose de lourd et d'une texture curieuse, comme s'il avait dans les mains un lainage grossier fait de métal. Une cotte de maille (et non une côte de Mai), bien que grossière, elle lui sembla magnifique et il s'empressa de l'essayer ainsi que le casque afin d'avoir l'opinion de sa sœur sur le résultat. Elle trouva que ça lui allait bien, particulièrement lorsqu'il se munit de son bouclier et de sa lance.
Après cela, hé bien le reste de la soirée ne regarde qu'eux mais Ikari ne manqua pas d'embrasser Mai pour la remercier de ces beaux présents.
Ikari, Shimei Yorukawa genin à Yukigakure no sato

Cause I'm T.N.T., I'm dynamite
T.N.T. and I'll win the fight
T.N.T. I'm a power load
T.N.T. watch me explode

Avatar de l’utilisateur
Ikari Yorukawa
Genin
Messages : 297
Inscription : ven. 15 juin 2007, 15:37

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Ikari Yorukawa »

Le lendemain Ikari était aller étrenner ses nouvelles protections, afin de se familiariser avec. Ce n'était pas en mission qu'il s'habituerait au poids de la côte de maille et du casque et qu'il prendrait ses repères visuels à travers la fente de ce dernier.
Il avait fourré tout son attirail dans un grand sac, exception faite du bouclier et de la lance qui ne rentraient pas dedans, puis il avait quitté le village avec quelques kilogrammes de ferraille au bout du bras et une clope au bec.
Il en avait déjà fait des belles aux gardes du village en passant avec l'une de ses invocations mais il allait éviter de traverser Yuki en armure. Certains le regardaient déjà bizarrement parce qu'il avait son bouclier sur le dos et sa lance, alors si en plus il portait côte et casque... non pas qu'il accordait du crédit à leur opinion à son sujet.

Une fois qu'il se fut trouvé un endroit qui lui convienne, une petite clairière enneigée avec une souche pour s'asseoir et une grosse pierre, il posa son sac avec un bruit sourd étouffé par la neige. Il commença par un échauffement dans les règles, ce qu'il se préparait à faire demandant un bon effort physique. Après quoi il commença à s'équiper, s'essaya pour cela sur la souche. Il commença par fixer ses protèges tibias, les portant sous son pantalon, puis une fois ceux-ci en place, il fit de même avec ses protections pour les avant bras, les portant cette fois par-dessus sa veste qui était moins large que le pantalon. Le jeune homme se demanda d'ailleurs s'il n'aurait pas dû passer sa côte de maille avant ça mais il verrait bien, les avant-bras étaient couverts à présent et c'était justement pour ce genre de choses qu'il testait son matériel avant une mission plutôt que pendant.

En fin de compte la côte de maille passa sans aucun problème par dessus ses protections, celle-ci retombant au bas de son dos dans un cliquetis métallique des plus satisfaisant. Il la sentait peser sur ses épaules et se rendit compte qu'il allait avoir besoin d'un peu de temps pour s'habituer à celle-ci. Enfin il prit le dernier objet du sac, son casque qu'il coiffa fièrement. Puis il calla son sac sous la pierre afin d'éviter qu'il ne soit emporté par le vend. Cela fait Ikari fixa son bouclier à son avant bras gauche et se saisit de sa lance. Il le sentait bien le poids de son équipement là... mais, hormis le bouclier, ainsi porté tout cela lui semblait moins pesant. C'était reparti sur le corps et non plus en vrac dans un sac qui lui pendait au bout du bras ou lui écrasait l'épaule, quoique ça sa côte s'en chargeait très bien et même pour les deux épaules en même temps.

Ainsi équipé il partit pour effectuer une petite promenade dans les bois, d'abord en marchant, effectuant quelques mouvements de combat par la même occasion, faisant rouler ses muscles pour les habituer à travailler dans ces conditions. Durant les jours suivants, il remit ça, mais en courant cette fois-ci, allongeant ses tous en forêt, prenant des montées pour grimper au sommet de petit monts, voir au final de la montagne elle-même. Cet entraînement ne le rendit pas plus rapide qu'il était mais les jours qu'il y consacra lui permirent au moins de ne pas perdre trop de vitesse en portant son équipement puisque au début, non habitué, il se mouvait comme une tortue. Il serait toujours plus lent avec sa charge que sans mais là au moins le ralentissement n'était plus dramatique, il lui permettait toujours de bouger et à une vitesse appréciable, suffisante pour parer et attaquer. Il eut été dommage, tout équipé qu'il soit, de mourir parce qu'il n'avait pas eu le temps de lever le bouclier.

Il s'entraîna également un peu avec ses invocations, travaillant avec eux les charges en groupe avec tout son équipement afin de ne pas risquer de fausser la manœuvre parce qu'il était trop lent ou gauche ainsi équipé.
Le soir il rentrait souvent meurtri et à chaque fois, faisant montre d'une patience angélique, Mai l'aidait à délasser ses muscles, lui prodiguant d'agréables massages sans lui faire le moindre reproche en raison de ses entrainements mais lui offrant à la place des paroles encourageantes. Elle savait pourquoi il s'imposait cela et l'encourageait dans cette voie.
Ikari, Shimei Yorukawa genin à Yukigakure no sato

Cause I'm T.N.T., I'm dynamite
T.N.T. and I'll win the fight
T.N.T. I'm a power load
T.N.T. watch me explode

Avatar de l’utilisateur
Musashi Akaito
Jounin botinator (ou, le tueur de bots)
Messages : 4779
Inscription : mar. 06 déc. 2005, 22:15
Question obligatoire : NNS
Localisation : Suna

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Musashi Akaito »

Ikari était parti sur une idée de cercles concentriques pour créer l'agitation de l'eau dans le ballon. Pour créer le premier cercle, il n'eut pas grand mal à former après seulement une dizaine de minutes de tentatives (Ikari manipulant déjà bien son chakra hors de son corps, il n'était pas surprenant de le voir réussir à déformer le ballon par la création d'un cercle de chakra aussi rapidement). Ikari put sentir l'eau se déplacer, lui indiquant clairement la rotation du chakra dans l'eau, et vit le ballon légèrement s'étirer devant lui.
L'idée fut ensuite d'ajouter d'autres cercles mais avec des axes différents, toujours concentriques, afin de former une sphère, et là en revanche la tache fut bien plus ardue ... Si créer un, voir deux, cercles parfaitement concentriques pour tenter d'obtenir rapidement une forme de sphère était à la portée d'Ikari, en créer plusieurs comme cela devenait quasiment ingérable pour lui, et même certainement pour n'importe qui. Se concentrer sur plusieurs mouvements de chakra à la fois n'était pas simple, et devoir créer une sphère à partir d'un bon nombre de cercles de chakra était quasi irréalisable tant il y avait de mouvement différents à gérer en même temps, surtout si on essayait de les garder concentriques ...
A chaque fois qu'il tentait de dépasser deux cercles, le ballon éclatait parce qu'il ne parvenait pas à contenir les trois parfaitement sous forme de sphère. Même si le ballon éclatait bel et bien comme l'avait demandé Sonzai, Ikari sut par lui même (au bout d'un temps que je te laisse toi même estimer :winkk: ) que ce n'était certainement pas là le résultat escompté par le renard, qu'il fallait certainement en revenir à un mouvement de chakra à une seule source et non plusieurs afin d'avoir une chance de pouvoir les gérer.



[HRP : au début j'ai hésité à te demander si ca ne te dérangeait pas de faire l'entrainement dans un autre topic, mais finalement c'est pas plus mal qu'il soit ici, comme ca sera un entrainement long dans le temps rp, il vaut mieux qu'il soit mêlé à un topic de vie quotidienne :).

Comme tu peux constater je te fais revenir un peu sur l'idée qui est développée dans Naruto, à savoir un tourbillon qui part dans tous les sens et qu'on essaye de mettre sous forme de sphère par la suite. Ton idée de tenter de donner la forme dès la première étape me semble personnellement trop prématurée dans le sens où c'est clairement la plus compliquée de cette technique (qui plus est tu le faisais a partir d'une idée de plusieurs sources à la fois, ce qui niveau gestion de chakra me semble franchement impossible à faire pour quiconque :mrgreen: , sans compter que si tu avais réussi au final ben tu n'aurais pas éclaté le ballon (ce qui était demandé par Sonzai) du fait qu'une sphère n'aurait pas déformé le ballon (cf ce que fait Jiraiya sur la dernière étape quand il fait la démo à Naruto sur le ballon juste rempli d'air ^^).
En gros, je pense que ton perso comprend par lui même qu'il s'est engagé sur une piste bien trop compliquée, même pour cette technique de très haut niveau, et qu'il se souvient des mots de Sonzai : "tourbillon", "ton tourbillonnement devra éclater le ballon", et surtout "1ère étape" (donc ce qui n'implique pas d'obtenir directement la forme finale ^^), enfin bref qu'il faut certainement en revenir à une idée d'une seule source sous forme de tourbillon et que la mise en forme finale (=la sphère) interviendrait certainement dans les étapes suivantes :).

Dis moi si ca te va :winkk: (et si ca te convient, je te donnerait les prochaines instructions à partir du moment où ton perso aura eu cette réflexion et qu'il fera sa première tentative suite à celle ci :)).
Au passage, tu n'es évidemment pas obligé d'en arriver à ce stade là dès ton prochain post, je te laisse libre de prendre le temps rp que tu estimes nécessaire à Ikari pour amener cette réflexion et de gérer ca en autant de posts que tu veux (avec la vie d'Ikari autour pour agrémenter entre les essais et les journées d'entrainement ^^)

Bon rp a toi :D
si tu as des questions, mp évidemment :mrgreen:
Musashi Akaito, Jounin de Suna

Avatar de l’utilisateur
Ikari Yorukawa
Genin
Messages : 297
Inscription : ven. 15 juin 2007, 15:37

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Ikari Yorukawa »

[hrp] : je ne vais pas te mentir, le rasengan dans Naruto ça commence à dater et j'ai regardé visiblement un peu trop rapidement comment ça marchait sur un site. Ta vision des choses me convient très bien, merci.
En fait de base Ikari ne fait qu'un seul cercle à qui il fait changer d'orientation au fil du temps et je voulais le faire accélérer. Mais ça n'était pas franchement clair, j'en conviens :).


Voyant qu'il y arrivait bien avec un seul cercle, quand bien même arriver à un résultat convenable lui prit un peu de temps, il se décida à en ajouter un second afin d'augmenter l'agitation de son chakra, cela pour gagner en vitesse d'exécution, son énergie partant alors dans deux directions distinctes, et sans surprise il se rendit bien vite compte que la tâche était ardue.
Former ce premier cercle n'avait vraiment pas été bien long, à peine une dizaine de minutes de travail à enchaîner les essais les uns à la suite des autres, modulant son chakra jusqu'à arriver au réglage voulu, à donner la forme attendue à son énergie. Sous ses yeux, il voyait le ballon se déformer, sentant au creux de sa paume que son chakra se mouvait bel et bien en cercle. Ceci fonctionnant plutôt bien, le jeune homme se décida à ajouter d'autres axes de chakra, espérant pouvoir tous les manipuler en même temps

Se concentrant, tout en cherchant à maintenir le premier axe de chakra, Ikari malaxa son énergie et en déploya au niveau de sa paume avant de l'expulser dans le ballon, tout en tentant d'en garder le contrôle. Contrôler le premier axe et former le deuxième, bien plus facile à dire qu'à faire... Pourtant après de longues minutes d'efforts répétés, il parvint à mettre en place le second axe mais lorsqu'il fut temps de le coordonner avec le premier afin que les deux se meuvent en même temps mais indépendamment l'un de l'autre -le désir d'Ikari étant de former une sphère à partir d'une multitude d'axes différents- là le ballon éclata. On aurait pu croire à une victoire, puisque c'était le but recherché mais Ikari n'était pas dupe, le ballon avait été détruit non pas à cause de l'agitation de l'eau par son chakra mais parce qu'il avait perdu le contrôle de sa technique qui s'était affaissée sur elle-même. *Bah, c'est pour ça que j'ai plusieurs ballons.*

Reprenant un ballon, il fit un nouvel essai, parvenant au bout de quelques minutes à placer un cercle de chakra en mouvement au cœur du ballon et à stabiliser l'ensemble, déclenchant de simples petites déformations à la surface du plastique du ballon, ce qui était voulu. Mais au moment d'ajouter un second faisceau de chakra les choses commencèrent à nouveau à s'agiter plus que de raison et lorsque le jeune homme tenta de mettre en forme son chakra en plaçant les deux cercles d'énergie de manière parfaitement concentrique tout en leur faisant prendre des directions aléatoires, il perdit une fois encore le contrôle de sa technique. Au fil des essais, il finit par prendre le coup et réussit à mettre en mouvement son chakra selon deux trajectoires concentriques mais cet exercice lui demandait toute sa concentration et il voyait bien qu'il n'était pas au point. Dès qu'il tentait l'ajout d'une troisième trajectoire, le ballon éclatait et il était bon pour recommencer.

Se disant que c'était le manque d'entraînement, il fit encore quelques tentatives, recommencer à chaque fois prenant mine de rien du temps et une bonne heure s'écoula l'air de rien entre sa première réussite avec deux axes et le moment où il se fit une raison. Aucun progrès notable en une heure, il stagnait. Visiblement il merdait quelque chose, visiblement il ne faisait pas les choses comme il l'aurait dût. Le ballon explosait à chaque fois en raison de ses mouvements de chakra mais il comprenait bien que ça n'était pas dut à une quelconque réussite de sa part, il savait assez bien manipuler son énergie pour sentir quand il en perdait le contrôle et c'était systématiquement dans ces moments que le ballon éclatait. Il avait espéré régler ce problème en raffermissant son contrôle sur la technique mais c'était un échec, il allait devoir trouver autre chose s'il voulait réussir cette première étape.

Il n'y avait pas à chercher bien loin, il allait devoir revenir à plus simple, avec un seul faisceau de chakra donc... Et c'est ce que fit le jeune homme, concentrant son chakra au creux de sa paume et l'expulsant au coeur du ballon avant de le mettre au forme selon un axe unique cette fois, et qui le resterait, avant de chercher à lui faire prendre une trajectoire qu'il décalait au fur et à mesure, tout en gardant comme point central du cercle formé par son chakra le centre de la sphère.
Ikari, Shimei Yorukawa genin à Yukigakure no sato

Cause I'm T.N.T., I'm dynamite
T.N.T. and I'll win the fight
T.N.T. I'm a power load
T.N.T. watch me explode

Avatar de l’utilisateur
Musashi Akaito
Jounin botinator (ou, le tueur de bots)
Messages : 4779
Inscription : mar. 06 déc. 2005, 22:15
Question obligatoire : NNS
Localisation : Suna

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Musashi Akaito »

Le résultat fut assez net : le ballon s'étirait, parfois jusqu'à prendre une forme plus proche d'un disque d'une sphère, mais sans jamais éclater comme l'avait demander Sonzai. Comme ce dernier lui avait dit de faire appel à lui que quand il aurait réussi à faire éclater le ballon plein d'eau grâce à un tourbillon, Ikari n'était pas encore sur le point de pouvoir demander à Nel de le rappeler (il avait certes réussi à faire éclater auparavant les ballons, mais en utilisant une méthode sans tourbillon trop complexe pour un shinobi quel qu'il soit).

[HRP : Ikari prend ensuite conscience que le tourbillon en lui même ne suffit pas, qu'il est certainement à la base du mouvement de chakra à créer (vu que c'est quand meme l'indice que lui a laissé Sonzai) mais qu'il doit y avoir une subtilité certainement en plus à y ajouter.
Là dessus je te laisse décider combien de temps Ikari met pour se rendre compte qu'il faut imprimer un mouvement aléatoire du chakra à partir du tourbillon pour que le ballon éclate (ce qui peut être assez rapide, après tout tu as indiqué dans les posts précédents que tu avais le rouleau de la technique ^^). A partir de là, ça te demande une dizaine de jours d'essais pour y parvenir avec une seule main (créer un tourbillon "classique" est en soit assez simple, créer un tourbillon avec des courants aléatoires est plus complexe). Si tu le fais avec deux mains, alors ca te demande à peine deux jours, c'est toi qui vois comment tu veux qu'Ikari maitrise la technique :).

Pour ton prochain post tu vas jusqu'à éclater trois ballons de suite avec ces tourbillons à courants aléatoires, puis tu le dis à Nel pour qu'il appelle Sonzai pour te dicter la suite (et tu t'arrêtes sur l'arrivée de Sonzai :)). Encore une fois tu peux faire tout cela en plusieurs posts, faire vivre Ikari sur ces journées d'entrainement, et quand meme plus étoffer les phases de réflexions et d'essais que dans ton dernier post où c'était quand même relativement expéditif pour une technique comme celle ci (sans aller jusqu'à décrire chaque essai sur les dix jours :mrgreen:, il y a quand même de quoi rentrer plus dans détail tout en agrémentant de vis quotidienne ^^).

Bon rp a toi :D]
Musashi Akaito, Jounin de Suna

Avatar de l’utilisateur
Ikari Yorukawa
Genin
Messages : 297
Inscription : ven. 15 juin 2007, 15:37

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Ikari Yorukawa »

Alors qu'Ikari avait lancé sa technique, il vit que le ballon se déformait, s'étirant selon l'axe que le jeune homme donnait à son chakra. Jouant avec ceci, il fit varier la forme du ballon, l'étirant toujours plus, jusqu'à même lui faire prendre une forme proche du disque mais sans jamais l'éclater comme le souhaitait Sonzai. Oh, il en éclata bien une paire de cette manière, ayant trop expansé son chakra lorsque le ballon avait une véritable forme de disque mais ça n'était pas l'effet voulu, ce dont témoignait le rouleau. *Peut-être en faisant varier plus vite l'axe de mon chakra, jusqu'à lui faire prendre une forme de sphère. C'est comme lorsqu'on bouge très vite les mains, l'œil ne parvient plus à suivre et voit plusieurs mains, c'est peut-être pareil ici.* Sans doute aurait-il pu s'attarder sur la lecture du rouleau mais ce dernier n'était là que pour l'assister, c'était bien plus amusant de trouver par soi-même que de se reposer sur le rouleau qui lui donnerait une réponse, parfois obscure, certes, mais ces pistes étaient à utiliser en dernier recours. Vu le prix du rouleau ça n'était pas forcément le plus malin mais ainsi soit-il.

Reprenant selon le même principe, Ikari fit varier l'axe de chakra, cherchant à aller toujours plus vite. Au fil des essais il gagna en aisance avec cet exercice mais seulement pour se rendre compte au bout de plusieurs tentatives qu'il faisait certainement fausse route. La forme de disque avait disparue au profit d'une forme plus complexe issue du déplacement rapide du chakra du jeune homme suivant des axes toujours différents mais jamais il n'obtenait une sphère. Le ballon continuait de se déformer pour ressembler à un disque plus ou moins épais selon les essais et c'est au terme de ces essais qu'Ikari réalisa que la sphère ne devait pas sortir du ballon, elle ne devait pas le déformer, du moins pas ainsi mais cela il le comprendrait plus tard. *Ça n'est pas bon, je cherche à créer une sphère de chakra et là tout ce que je fais c'est de faire tourner un disque de chakra selon une multitude d'axes. Le chakra devrait prendre une forme de sphère, reste à voir comment réaliser ceci sans déformer le ballon.*

Concentrant une fois encore son chakra dans sa paume avant de l'injecter au cœur du ballon, Ikari commença à le faire circuler dans l'eau contenue par le ballon. Doucement, tandis qu'il s'asseyait sur le canapé de la pièce de vie. Il ne cherchait pas à obtenir un quelconque résultat ainsi, c'était plus pour se détendre tout en réfléchissant à la façon dont il allait procéder pour obtenir le résultat escompté : une sphère de chakra qui ferait exploser le ballon. Il avait déjà essayé de faire circuler son chakra en inclinant de façon aléatoire l'axe du disque d'énergie qu'il formait, il avait essayé de multiplier les axes et de tous les contrôler. Aucune de ces deux solutions n'avait était effective. La façon de procéder n'était donc sans doute pas la bonne. Il devait changer quelque chose à sa façon de faire et pour cela il allait devoir reprendre du début. *Peut-être avec une spirale.* Il n'était pas du tout sûr de lui, en fait il tâtonnait vraiment et quelque part l'expérimentation était la partie du ninjutsu qu'il affectionnait le plus.

Créer le bon mouvement de chakra ne fut pas très long. Moins d'une heure pour réussir à former une spirale tridimensionnelle d'énergie à l'intérieur du ballon. Il avait tout d'abord essayer de la former en une fois et si nul doute qu'il finirait par y arriver ainsi à force de persévérance, il trouva une variation bien plus pratique, à savoir de former une spirale plate puis ensuite de l'étirer vers le bas et le haut afin qu'elle occupe le maximum de place dans le ballon. L'ennui c'est que la forme n'allait pas vraiment, mais Ikari ne désespéra pas pour si peu, après tout c'était déjà plus proche de la sphère que ce qu'il avait réalisé précédemment. Poursuivant sur sa lancée, il se mit à enchaîner les essais, cherchant à faire exploser le ballon au moyen de sa spirale, jouant sur la vitesse pour augmenter la pression interne mais il ne se passa rien. Non rien de rien et plus d'une heure après, le résultat était toujours le même.
Faisant l'analyse de ses théories précédentes, Ikari apprécia l'ordre qu'il imposait à son chakra, la belle géométrie qu'il lui donnait, même lorsque certaines variations étaient aléatoires.

*Si l'ordre ne mène à rien, pourquoi ne pas tenter le chaos ? Oui le désordre !* C'est sur cette constatation toute simple que n'auraient pas renié certains anarchistes qu'il se mit à réfléchir à la façon de faire. En vérité ça n'était pas bien compliqué, le meilleure moyen de créer le chaos dans son ballon était d'exploiter un point de chakra unique qu'il ferait aller comme bon lui semblerait. Voir peut-être plusieurs mais il avait déjà constaté que les multiples trajectoires aléatoires étaient ingérables et pourtant il était loin d'être un débutant en matière de ninjutsu.

Reprenant, il malaxa son chakra et cela fait le fit aller le long de son bras pour finalement rejoindre la paume dans laquelle se trouvait le ballon. De là il injecta son énergie au cœur de ce dernier pour finalement commencer à la faire circuler de manière totalement libre pour peu que les points traversés se trouvent sur la sphère qu'il visualisait à l'intérieur du ballon puis il décida de corser la chose en faisant prendre de nouvelles trajectoires à son chakra, le faisant traverser la sphère en son centre sans pour autant la déborder. Le mouvement devait être totalement aléatoire et c'est ce qu'il devint. À force de travail, le jeune homme finit par obtenir un mouvement de chakra qui tout en agitant les parois du ballon ne le déformaient pas trop, du moins son chakra le déformait de manière homogène. Satisfait de cette réussite, il s'accorda une pause et se rendant compte que le temps avait défilé depuis son retour de chez Nel, il se décida à prolonger cette pause sur la journée.

[hrp] : c'est vrai que c'était un peu expéditif sur le post précédent...
Ikari, Shimei Yorukawa genin à Yukigakure no sato

Cause I'm T.N.T., I'm dynamite
T.N.T. and I'll win the fight
T.N.T. I'm a power load
T.N.T. watch me explode

Avatar de l’utilisateur
Ikari Yorukawa
Genin
Messages : 297
Inscription : ven. 15 juin 2007, 15:37

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Ikari Yorukawa »

Ce n'est que le lendemain qu'il se remit au travail, après avoir passé une soirée agréable bien que sans plus. Rien de particulier, juste la routine habituelle. S'il se passait quelque chose de fantastique tous les jours, ça ne serait plus amusant à force, on savourerait moins les instants uniques.
Toujours est-il que le lendemain le jeune homme se remit à l'ouvrage, pas de trop bonne heure non plus mais à une heure décente pour commencer à travailler. Il ne comptait pas travailler sur le rasengan huit heures par jours mais il y avait un minimum sans quoi il n'avancerait pas, d'autant plus que sachant user de jutsu d'une seule main, Ikari avait décidé de faire de même avec cette technique, lui rendant la tâche un peu plus ardue. Il savait que c'était faisable, juste plus compliqué que s'il usait des deux mains.

Aujourd'hui il allait tenter d'exploser le ballon d'eau, maintenant qu'il lui semblait avoir trouvé la bonne méthode pour agiter son chakra à l'intérieur. Il espérait d'ailleurs que ce soit effectivement la bonne méthode, mais si tel n'était pas le cas, il continuerait d'essayer, jusqu'à trouver. Mais ça n'était pas en restant des heures sur ces considérations qu'il saurait, alors autant se mettre au boulot et fissa.
Tout en malaxant son chakra, Ikari alla chercher un ballon d'eau et constata que son stock avait déjà bien baissé. Il irait en acheter de nouveaux cet après-midi, avant de se retrouver en rupture de stock. Envoyant son chakra dans sa paume, il l'injecta dans le ballon, tout en en conservant le contrôle. De là il le mit en circulation à l'intérieure de l'enveloppe de plastique, le dirigeant au gré de ses fantaisies, conservant pour le moment toute son attention sur ce qu'il faisait afin de matérialiser au fil des allées et venues de son chakra au cœur du ballon une sphère d'énergie.

Sous ses yeux le ballon commença à s'agiter tranquillement, sans pour autant se déformer de manière excessive. Pour le moment il contrôlait encore la réaction et doucement il chercha à accélérer la vitesse de son chakra afin de donner corps à la sphère d'énergie. Tout en faisant cela, il s'interrogea sur l'utilité d'approcher au plus près la mesure du ballon avec sa sphère de chakra mais bien vite il se rendit à l'évidence, ce serait la pression de l'eau qui ferait éclater le ballon et non le contact de son chakra. Lorsqu'il aura finalisé son apprentissage, il n'y aurait plus de ballon, ni d'eau d'ailleurs, mais l'effet de pression causé par son chakra serait, quant à lui, toujours là. Inutile donc de trop coller aux mesures du ballon avec son chakra.
Maintenant son essai, Ikari se concentra encore davantage sur ce qu'il faisait, agitant le ballon un peu plus mais tout en cherchant à lui faire conserver sa forme. Il voulait agiter le courant d'eau au cœur du ballon, afin que ce soit lui qui fasse exploser le ballon, et pas la déformation de l'enveloppe de plastique par son énergie.

Le jeune homme poursuivit ainsi ses essais durant quelques heures, ces derniers pouvant être pratiqués en continu puisque là il travaillait principalement à améliorer sa pratique sur cette manipulation du chakra. Il n'avait pas besoin de reprendre de zéro toutes les trente secondes, juste lorsqu'il ne pouvait plus maintenir sa technique parce que sa concentration lui faisait défaut. Au fil du temps il constata d'ailleurs qu'il n'avait pas besoin d'être aussi concentré qu'il ne l'était au matin ou la veille. Peut-être avait-il surestimé la dose de concentration à mettre dans l'exercice, ou bien avait-il progressé, s'habituant à cette manipulation de chakra, à moins bien sûr, et c'était le plus probable, que ce ne soit un peu des deux.
Aux alentours de midi, il avait fait une pause rapide afin de manger, et par la même occasion reprendre quelques forces, puis il avait reprit l'entrainement une partie de l'après-midi, jusque vers quatorze heure trente en fait.

Le geste lui venait désormais plus facilement, mais il n'avait toujours pas fait exploser le ballon comme il le souhaitait mais il sentait qu'il était sur la bonne voie, aussi poursuivrait-il sur cette lancée le lendemain. En revanche il en avait explosé quelques uns suite à des maladresses dans son jutsu, mais celles-ci s'étaient faites plus rares au fil des heures. Ça n'allait cependant pas l'empêcher de sortir pour racheter quelques ballons, ils ne seraient pas de trop pour arriver à ses fins.
Le marchand, le voyant revenir après si peu de temps à son stand pour acheter d'autres ballons lui demanda s'il préparait une petite fête chez lui. "Pas exactement. Je les explose avec mon chakra." Si Ikari avait été du genre à rire, nul doute que la tête du marchand l'aurait fait rire aux éclats. Cela ne l'empêcha pas de rire sous cape tout en payant ce que l'homme lui demandait. Puis il tourna les talons et rentra chez lui, la clope au bec, fier de son effet sur le marchand.

De retour de bonne heure, il en profita pour se détendre un peu avant le retour de Mai, celle-ci étant partit s'entraîner avec Juclésia, Aishuu et leur junin puis il s'attela à la préparation du repas, puisqu'il avait le temps. Il ne prépara rien de particulièrement élaboré, une soupe chaude avec du fromage fondu dedans, puis un plat de viande en sauce accompagné de légumes. Mai rentra en fin d'après-midi, accueillie par la bonne odeur du repas et après avoir embrassé son frère, elle alla jeter un œil à ce qu'il avait préparé, souriante comme à l'accoutumée.

Leur servant déjà la soupe qui était encore chaude, Ikari remit un petit coup de chauffe sous les casseroles du plat principal afin que ce soit à la bonne température lorsqu'il servirait. Tout en mangeant ils parlèrent un peu de leur journée respective, Ikari parlant de ses progrès relatifs et Mai lui détaillant les exercices qu'elle avait pratiqué avec son équipe. En fait deux équipes étaient présentes, se mesurant l'une à l'autre dans différentes situations afin de toujours améliorer leur travail d'équipe ou œuvrant de concert contre les junin présents. Il n'y avait pas eu de blessés trop grave, heureusement, Mai lui précisant néanmoins que les armes utilisées étaient pour certaines rendues moins létales au moyen de caches placés sur les lames. C'était bien beau mais un dragon de glace en pleine face ça restait toujours diablement efficace. Enfin, le but du jeu était justement de ne pas se le prendre.
Ikari, Shimei Yorukawa genin à Yukigakure no sato

Cause I'm T.N.T., I'm dynamite
T.N.T. and I'll win the fight
T.N.T. I'm a power load
T.N.T. watch me explode

Avatar de l’utilisateur
Ikari Yorukawa
Genin
Messages : 297
Inscription : ven. 15 juin 2007, 15:37

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Ikari Yorukawa »

Tous deux prirent tranquillement leur repas, Ikari assurant le service. Puis après un petit thé, ils s'installèrent sur le divan pour lire un peu tout en écoutant de la musique, afin de se laisser le temps de digérer avant d'aller au lit. Ils furent plutôt calme ce soir là, fatigués par leur entraînement respectif. Cette nuit là le jeune homme dormi d'un sommeil lourd, sans rêve, un sommeil réparateur, et le lendemain lorsqu'il demanda à sa sœur comment elle avait dormi, il constata qu'il en avait été de même pour elle.
Bien qu'ils étaient fatigués la veille, tous deux s'éveillèrent tôt ce matin là, s'étant couché à une heure plus que décente et du coup ils décidèrent d'en profiter pour passer un peu de temps ensemble, à ne rien faire en particulier si ce n'est profiter de leur compagnie mutuelle.

Rien de bien coquin là-dedans, rien de bien nouveau non plus d'ailleurs. En fait ils prirent simplement leur mâtiné pour se balader un peu dans le village, et accessoirement pour faire quelques courses afin de remplir les placards. On a beau être un ninja, tout le monde ne dispose pas d'un jutsu pour faire apparaître de la nourriture. Alors ils firent simplement leurs courses, normalement, sans utiliser le kinobori pour escalader les rayonnages, ou le kage bunshin pour gagner du temps. Ils n'étaient pas pressés, et un peu de normalité était parfois plaisant lorsqu'on se servait de son chakra tous les jours, quoique ce qui était fantastiques pour les non initiés n'était que normalité pour les ninja, l'utilisation du chakra donc mais il était plaisant de se comporter comme une personne lambda, de temps en temps, mais pas trop souvent non plus, parce que le le ninjutsu c'est quand même bien chouette.

Leurs emplettes faites, ils se promenèrent un peu dans le village, faisant quelques achats superflus, un joli étui à cigarettes pour Ikari, de ceux que Primura avait un jour acheté à Tenki, en argent, ciselé, et un bracelet ouvragé pour Mai orné d'une pierre semi-précieuse, parce que même si leurs moyens financiers s'étaient améliorés, ça n'était pas non plus le Nirvana. Mais il fallait savoir se faire un peu plaisir lors des fêtes de fin d'année et à voir le regard ravi de Mai, cela avait très bien fonctionné, quant à Ikari, ce furent ses paroles qui traduisirent son contentement, parce que lui question expression c'était toujours pas ça. L'expression ravie de Mai fut le plus beau cadeau pour Ikari, quand bien même il ne se plaignait pas de son étui à cigarette rutilant. Celui-là il allait le chérir !
Leur balade les mena ensuite aux alentours du village où ils s'égarèrent un peu en forêt, profitant de leur tranquillité pour quelques embrassades loin des regards indiscrets.

Puis il fut temps de rentrer pour préparer le repas de midi, Ikari profitant de ce que sa sœur s'y était attelée pour poursuivre la lettre qu'il écrivait à leurs parents depuis quelques jours déjà. Il avait fini par leur avouer son métier de ninja, choisissant soigneusement ses mots afin de ne pas les inquiéter inutilement, le fait que Mai soit une kunoichi n'avait jamais posé problème, mais Ikari restait leur tout petit... sigh, s'ils savaient. Heureusement qu'ils ne savaient pas du coup.
Tandis que le repas mijotait tranquillement, Mai en profita pour ajouter quelques lignes à la lettre puis ils la signèrent, cette dernière outre les nouvelles des derniers jours contenaient leurs vœux pour la nouvelle année. Ils l'enverraient le lendemain et peut-être arriverait-elle encore dans les temps, ils l'espéraient.
Ils prirent ensuite leur repas, discutant encore un peu durant celui-ci, de choses triviales, comme les futures sorties qu'ils pourraient faire, ou les concerts qu'Ikari avait de prévu avec son groupe dans les temps à venir. L'après-midi serait consacrée à l'entraînement, il serait alors temps de penser en ninja, pour le moment ils se contentaient de penser en adolescents de leur âge.

[hrp] : un petit intermède avant de reprendre l'entraînement.
Ikari, Shimei Yorukawa genin à Yukigakure no sato

Cause I'm T.N.T., I'm dynamite
T.N.T. and I'll win the fight
T.N.T. I'm a power load
T.N.T. watch me explode

Avatar de l’utilisateur
Ikari Yorukawa
Genin
Messages : 297
Inscription : ven. 15 juin 2007, 15:37

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Ikari Yorukawa »

L'après-midi, l'entraînement reprit comme prévu. Juste le temps de prendre un petit café après le repas et déjà le jeune homme ressortait ses ballons d'eau. Ce n'est pas qu'il était aux pièces avec sa nouvelle technique mais il savait que celle-ci lui prendrait du temps et mine de rien il serait content de maîtriser ce jutsu.
Commençant en douceur, il mit son chakra en circulation, jouant simplement avec le ballon au creux de la paume de sa main droite. Une forme d'échauffement de ses circuits de chakra en quelque sorte, il se réveillait le centre énergétique. La veille il avait prévu de continuer sur sa lancé afin de continuer de s'habituer à cette manipulation de chakra et c'est donc ce qu'il fit, sans rien changer, juste répéter le même mouvement de chakra encore et encore durant toute l'après-midi afin que cela devienne vraiment naturel et de là il espérait bien réussir à exploser l'un de ses ballons d'eau comme l'attendait Sonzai.

Plaçant son chakra dans sa paume, Ikari le laissa transpirer à travers sa peau pour doucement l'injecter au cœur du ballon, prenant son temps pour garder le contrôle de la réaction malgré tout. Pourtant il n'avait déjà plus tellement besoin de se concentrer pour réussir cette opération, contrairement à ses premiers essais qui eux lui avaient réclamé un niveau de concentration des plus élevé. Pour le moment l'opération était particulièrement lente et il songea à augmenter le débit de son chakra lors de l'essai suivant, quitte à se montrer plus concentré pour se faire. Mais il verrait cela après, pour l'heure il mit en mouvement son énergie dans l'eau du ballon, la dirigeant de façon aléatoire mais toujours selon le modèle de la sphère. Mentalement il visualisait d'ailleurs le canevas que formait son énergie seconde après seconde à l'intérieur du ballon.

L'énergie contenue par le ballon se mit tranquillement à faire pression sur l'enveloppe plastique contenant l'eau et àç la déformer, Ikari profitant de ces déformations pour voir comment se comportait son chakra et ainsi pouvoir rééquilibrer les pressions afin qu'elles soient homogène et ainsi éviter de former un disque de chakra. L'idée du disque n'était pas inintéressante mais ça n'était pas vraiment le sujet de la technique visée.
Poursuivant ainsi ce travail de modélisation de son chakra, le jeune homme passa quelques minutes sur cet essai, combien au juste il n'aurait su le dire mais lorsqu'il sentit que poursuivre ne lui apporterait rien de productif, il calma simplement son chakra afin de pouvoir reprendre de zéro l'exercice.
Prenant le ballon dans l'autre main, Ikari plia et déplia les doigts de sa main afin d'éviter toute crampe à force de garder la même position de la main. Puis il reprit son exercice.

Fort de sa dernière trouvaille, rééquilibrer les pressions dans le ballon en profitant de la déformation du caoutchouc pour voir les points qu'il devait modifier, il sentit une réelle amélioration dans ce qu'il faisait. Dans le même temps le jeune homme chercha à accélérer la vitesse de réalisation de sa technique, injecta le chakra dans le ballon plus rapidement, cette étape demandant tout de même un minimum de concentration afin de ne pas perdre trop d'énergie lors de la mise en forme de cette dernière, mais globalement Ikari estimait qu'il s'en tirait plutôt bien.
Plusieurs fois lors des essais suivants il lui sembla que le ballon était sur le point d'éclater mais à chaque fois il en restait à ce stade là avant de stopper l'exercice. Ça n'était pas un choix personnel, c'était simplement que pour le moment il n'arrivait pas à développer davantage de pression avec son chakra pour exploser le ballon, tout en lui faisant garder une forme sphérique. Mais si ça n'était pas aujourd'hui, qu'importe ce serait le lendemain qu'il réussirait.

De fait il eut beau effectuer essai sur essai cet après-midi là il ne parvint pas à éclater le moindre ballon mais plus d'une fois il se sentit tout proche de réussir ce qui était d'un côté assez frustrant puisqu'à chaque fois il échouait de peu mais d'un autre côté c'était également motivant puisqu'il savait qu'une fois ce peu dépassé il aurait franchit une première étape dans l'accomplissement de son objectif pour cette première étape. Oui, il restait fort à faire...
Ses essais se poursuivirent ainsi toute l'après-midi et au soir il parvenait presque systématiquement à atteindre cet état d'équilibre de sa sphère de chakra au cœur du ballon mais sans jamais parvenir à exploser ce dernier. Cela dit lorsqu'il arrêta son dernier essai, il était assez satisfait de lui, d'autant plus qu'il n'avait éclaté par erreur qu'un seul ballon, ce qui dénotait déjà un certain progrès dans sa façon de faire. Ainsi il stoppa son entraînement avec la satisfaction d'avoir réussi quelqu'un chose, d'avoir fait un peu ou deux en avant vers la réalisation de son objectif, un bon entraînement en somme, productif et satisfaisant.
Ikari, Shimei Yorukawa genin à Yukigakure no sato

Cause I'm T.N.T., I'm dynamite
T.N.T. and I'll win the fight
T.N.T. I'm a power load
T.N.T. watch me explode

Avatar de l’utilisateur
Ikari Yorukawa
Genin
Messages : 297
Inscription : ven. 15 juin 2007, 15:37

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Ikari Yorukawa »

À l'aube du troisième jour, Ikari dormait. À poings fermés même. En fait ce n'est que vers huit heure qu'il émergea de son sommeil et le temps de petit-déjeuner et de se préparer comme il faut, une petite demi-heure s'était écoulée. Là-dessus il n'avait aucun scrupule, il n'avait jamais été question de commencer l'entraînement au point du jour.
Commençant tranquillement, Ikari reprit son échauffement de la veille, faisant tranquillement circuler son chakra en lui, activant son centre énergétique en vu de l'effort qu'il allait lui demander dans quelques minutes. Jonglant avec un ballon d'eau, il cherchait à visualiser le trajet de son chakra, à suivre le cheminement de particules d'énergie en lui, tâche quasi impossible en vérité. S'il sentait bien le déplacement de son énergie en lui, impossible de suivre le cheminement d'une part de chakra précise.

Laissant là son échauffement, Ikari était satisfait de ce dernier, il passa à l'entraînement en lui-même. Là aussi il se calqua sur ce qu'il avait travaillé la veille en fin d'après-midi. Il lui fallut quelques essais pour retrouver la sensation qui l'avait guidé la veille et nul doute que d'ici quelques jours celle-ci lui viendrait naturellement mais en attendant il n'avait pas immédiatement ressenti cette sorte de résistance produite par son énergie au cœur du ballon.
Ayant envoyé son chakra dans le ballon, il l'avait à nouveau mis en circulation selon un schéma anarchique, gérant la pression afin de garder une sphère puis au bout de quelques minutes de travail, il avait à nouveau eu l'impression que le ballon était sur le point d'éclater. Mais comme la veille, cela s'arrêta là, pas moyen d'éclater le ballon.

Pour le jeune homme, ce problème venait d'un manque de pression de la part de son chakra. S'il aurait été facile d'agrandir la sphère pour que son énergie vienne griffer le plastique du ballon et exploser celui-ci, Ikari savait pertinemment, sans pour autant qu'on ait eu besoin de le lui dire, que ça n'était pas le but recherché. De ce qu'il supposait, l'éclatement du ballon viendrait au moment où son chakra aurait atteint une vitesse spécifique, et un point d'équilibre dans sa matérialisation, son rouleau de technique n'était pas franchement clair à ce sujet, mais cette hypothèse qu'il avançait lui-même lui semblait cohérente par rapport aux quelques données que lui livrait le rouleau.
Ainsi se poursuivit son entrainement pour le restant de la journée, toujours chercher à forcir l'allure, aller plus vite mais en même temps conserver un équilibre de son énergie, l'empêcher de déborder du ballon et de l'éclater.

À force d'augmenter l'allure de son énergie, le jeune homme explosa de nombreux ballons à chaque fois que la réaction s'emballait et qu'il en perdait le contrôle mais ça ne le traumatisa pas outre mesure, installé dans la salle de bain, il ne faisait que mouiller le sol de la douche. Sans pour autant sentir d'amélioration notable, force lui fut de constater qu'il tenait de plus en plus longtemps avant que le ballon n'éclate par perte de contrôle de sa technique et comme il cherchait à accélérer en continu, cela signifiait qu'il maîtrisait de plus en plus cette part de sa technique. Bien sûr il n'arriva pas à ce constat d'un essai à l'autre mais d'une heure à l'autre l'écart et donc ses progrès, était plus facile à noter.
La matinée s'écoula et une bonne part de l'après-midi jusqu'à un essai réussi... Le premier en trois jours de pratique, pas si mal compte tenu de la difficulté de la technique. Tous n'étaient pas capable de la maîtriser et Ikari était encore lui de l'objectif final.

Comme les fois précédentes, il avait amené son chakra au cœur du ballon, le mêlant à l'eau contenue dans ce dernier. Puis il l'avait mis en mouvement de façon totalement aléatoire, voire anarchique, sans pour autant lui faire prendre une autre forme que celle d'une sphère, mais dans le même temps sa sphère en contenait d'autres de sphères. Il cherchait à avoir une sphère remplie de chakra, allant toujours plus vite pour garder la cohérence de sa création, estimant que si le mouvement était trop lent, sa création serait incomplète. Un peu comme lorsqu'on fait tourner en cercle une lampe torche pour former un anneau lumineux au plafond, sauf que là le jeune homme jouait sur trois dimensions.
Attentif aux déformations qui étaient susceptibles d'apparaître à la surface du ballon, il les corrigeait dès leur apparition, harmonisant les pressions internes de son chakra, tout en le faisant aller toujours plus vite, recherchant le point où le ballon éclaterait. Ce point il dut finir par le trouver puisqu'à un moment donné, sans qu'aucune déformation ne soit visible, le ballon éclata.

*Bien, première réussite.* Se dit-il sur le coup. Mais ce fut également l'une des seules de la journée. Il eut beau essayer de reproduire le même schéma encore et encore durant toute l'après-midi, à la fin de son entraînement il n'était parvenu que trois fois à réaliser l'éclatement du ballon comme il le voulait. Une journée de plus d'entraînement qui s'achevait mais il était plutôt satisfait de lui, son progrès était indéniable aujourd'hui et à présent il savait qu'il avançait dans la bonne direction, quand bien même il allait devoir se perfectionner quelque peu afin d'assurer une plus grande fréquence dans ses résultats positifs, et même jusqu'à arriver systématiquement à éclater les ballons comme il le voulait. La technique devait marcher à chaque fois, ou peu s'en faut, sans quoi elle ne lui serait guère utile en combat.
Ikari, Shimei Yorukawa genin à Yukigakure no sato

Cause I'm T.N.T., I'm dynamite
T.N.T. and I'll win the fight
T.N.T. I'm a power load
T.N.T. watch me explode

Avatar de l’utilisateur
Ikari Yorukawa
Genin
Messages : 297
Inscription : ven. 15 juin 2007, 15:37

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Ikari Yorukawa »

Les deux jours suivants furent assez similaires l'un par rapport à l'autre mais les progrès par rapport au précédent étaient indéniables. Durant ces deux jours, le jeune homme y alla tranquillement, s'entraînement l'après-midi le premier jour et le matin le second, ce qui ne changea pas grand chose à la finalité. Il progresserait à son rythme, inutile de chercher à s'entraîner trop en peu trop peu de temps, il ne ferait que faire des bêtises si jamais il agissait de la sorte. Il ne ferait que s'épuiser inutilement à la tâche.
Si les résultats changèrent, s'améliorèrent en réalité, la façon de procéder resta globalement la même par rapport aux jours précédents : d'abord un léger échauffement puis quelques heures de pratique selon la même méthode que le jour précédant. Il devait juste faire de ce qu'il avait compris la veille un automatisme afin d'y arriver systématiquement et de le faire sans avoir à trop se concentrer dessus. Mais déjà y arriver plus souvent, ce serait un bon début.

Le matin Ikari s'était occupé de menues tâches ménagères, qui mises bout à bout l'occupèrent une bonne partie de la matinée. Il avait commencé par un peu de ménage dans l'appartement, parce que c'était son tour, ce qui au vu de la taille de l'appartement ne prenait pas tellement de temps mais sa sœur tout comme lui aimait bien avoir un chez-soi propre (et douillé). Ikari se fichait pas mal des conditions d'hébergement en mission mais lorsqu'il était au village et qu'il rentrait chez lui, il voulait trouver un endroit accueillant.
Puis il était sorti faire quelques courses, alimentaires pour la plupart, nécessaires pour d'autres, comme la bière et le produit vaisselle et personnelles lorsqu'il était question de ses clopes. La plus grosse partie il l'avait trouvée à la superette du coin, et comme à chaque fois le prix des fruits et légumes faisait mal, de quoi songer sérieusement à se faire une serre pour cultiver soi-même...

L'après-midi, après un bon repas chaud, il s'était mis à l'entraînement. Un rapide échauffement interne en faisant circuler son chakra partout en lui, réveillant ainsi son cœur de chakra, pour débuter. Cela fait, comme la veille il était rapidement passé à la pratique de sa technique, gagnant la salle de bain avec son stock de ballons. Il en prépara quelques-uns, les remplissant d'eau puis passa à l'action mais contrairement à la veille il retrouva tout de suite la sensation qu'il avait éprouvé lorsqu'il était proche du point d'éclatement du ballon. Peut-être un coup de chance mais il ne s'en formalisa pas, restant concentré sur ce qu'il faisait. Chance ou non, c'était sans importance pour le moment.
Son chakra au centre du ballon, il l'avait mis en circulation de manière anarchique tout en conservant l'idée de la sphère pleine contenue dans le ballon. Accélérant il avait rapidement retrouvé le point d'équilibre pour sa technique tout en compensant sans réelle difficulté les déformations de la sphère, harmonisant les pressions.
La bonne vitesse fut finalement atteinte, sa sphère de chakra se stabilisant pour, quelques instants après, faire éclater le ballon d'eau comme escompté.

Les essais suivants furent infructueux, et pendant un petit moment Ikari ne parvint pas à retrouver le point d'équilibre, ou lorsqu'il l'atteignait, il n'arrivait pas à exploser le ballon. Finalement au bout d'une petite heure, il éclata un nouveau ballon de la manière désirée, puis une nouvelle période peu probante jusqu'à ce qu'en milieu d'après midi il parvienne à aligner deux réussites. Puis il eut l'impression de régresser avant d'éclater un nouveau ballon. Au fil de l'après-midi les réussites se firent plus nombreuses mais il était assez rare qu'il parvienne à en enchaîner deux et à aucun moment il n'alla jusqu'à trois réussites d'affilé mais le nombre d'échecs entre deux essais probants diminuait doucement mais sûrement.
Il lui semblait également qu'il avait moins besoin de se concentrer pour réussir, en tous cas à la fin de ses entraînements il se sentait moins éprouvé mentalement qu'il ne l'avait été les jours précédents et ce malgré le fait qu'il faisait plus d'essais, aller jusqu'au point d'équilibre allant plus vite que de le rechercher longuement, pour finalement ne pas le trouver et perdre le contrôle de sa technique.

La journée du lendemain fut globalement la même, si ce n'est qu'au lieu des corvées il passa du temps à lire et à écouter de la musique. Peut-être irait-il voir Nel-san le lendemain, pas pour l'entraînement, mais juste pour le plaisir de passer un peu de temps à parler avec le vieil homme.
Du côté de l'entraînement, les choses ne furent pas différentes de la veille, de temps à autre une paire de réussites qui se suivaient mais majoritairement ses réussites étaient solitaires, plus ou moins éloignées les unes des autres. Peut-être y eut-il davantage de réussites sur cette journée mais il n'en était même pas certain, quoi qu'il en soit il était assez content de sa progression sur ces deux journées, mais également sur la semaine, le chemin parcouru depuis le début étant plutôt pas mal et d'ici quelques jours il maîtriserait cette étape, à n'en pas douter. Après combien de jours, là était la question mais le jeune homme était confiant.
Ikari, Shimei Yorukawa genin à Yukigakure no sato

Cause I'm T.N.T., I'm dynamite
T.N.T. and I'll win the fight
T.N.T. I'm a power load
T.N.T. watch me explode

Avatar de l’utilisateur
Ikari Yorukawa
Genin
Messages : 297
Inscription : ven. 15 juin 2007, 15:37

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Ikari Yorukawa »

[hrp] : sur ce post je couvre les jours six à neuf. C'est peut-être un peu expéditif mais je ne cache pas que je commence à ne plus avoir trop, trop d'idées et j'ai l'impression de doucement faire le tour de cette étape.

Durant les jours qui suivirent, Ikari reproduisit le même schéma que la veille, se contentant de s'habituer au mouvement, gagnant ainsi en aisance dans sa pratique sur cette manipulation de chakra. Il s'attaqua néanmoins à un point qu'il avait jusqu'alors négligé, volontairement, à savoir reproduire le même schéma mais avec son autre main. Ainsi il débuta à nouveau sur cette étape mais avec sa main gauche cette fois, seulement il ne reprenait pas totalement de zéro étant donné que la théorie était déjà vérifiée cette fois et que s'il lui fallut plusieurs heures pour arriver à un niveau équivalent avec ses deux mains, ce fut malgré tout plutôt rapide. Comme pour tout c'était une question de pratique mais la manipulation en elle-même lui vint assez rapidement.

Là où il en était rendu dans cette étape de son entraînement, tout n'était que question de pratique afin d'obtenir de plus en plus de réussites et pour se faire les essais se succédaient à un rythme rapide chaque jour, Ikari n'insistant pas s'il voyait qu'une tentative partait mal, cela devait fonctionner du premier coup et sans accroc, sinon qu'est-ce que ce serait lorsqu'il ajouterait les étapes suivantes.
Question pratique, il se donna les moyens de réussir durant ces quelques jours, passant de longues heures à travailler ses manipulations de chakra pour des résultats parfois un peu mitigés, en ce sens que les échecs restaient nombreux mais les réussites se faisaient également plus fréquentes et surtout elles se suivaient plus facilement qu'auparavant, se faisant de moins en moins isolées. Sans pour autant qu'Ikari ne parvienne à plus de deux réussites consécutives, celles-ci se faisaient plus nombreuses à chaque jour et le jeune homme était fier de sa content.

Parallèlement à ses entraînements, Ikari ne fit rien de particulièrement passionnant, il était dans sa petite routine, faisant sa part des corvées à la maison et profitant de son temps libre pour diverses choses. Il alternait lecture, promenades, temps passé avec sa sœur et les sorties avec le groupe, que ce soit pour répéter ou simplement pour aller prendre un verre. Ils avaient également fait un petit concert dans un bar du village le soir du septième jour d'entraînement d'Ikari.
Une petite heure de show, pas vraiment de cachet si ce n'est quelques bières. Le public était composé des habitués et il avait le mérite d'être enthousiaste et ça pour un jeune groupe comme le leur, ça avait une sacrée importance. Le gig achevé, ils avaient encore passé un bon moment au bar à siroter quelques bières et à discuter avec leur public, Mai en faisant partie. C'était toujours intéressant de connaître leur ressenti sur telle ou telle chanson, surtout qu'ils avaient commencé à composer les leurs.

Il y eu également cette visite à Nel-san le huitième jour. Lorsqu'il l'avait accueilli, le vieil homme avait tout d'abord cru qu'Ikari avait réussi la première étape de la technique, ce qui au bout d'une semaine était faisable après tout mais le jeune homme le détrompa, lui disant qu'en réalité il ne s'agissait que d'une simple visite de courtoisie. Cela ne les empêcha pas de parler entraînement et sortant un ballon de sa poche, le jeune homme fit une démonstration de son art au vieil homme, se débrouillant pour le réussir proprement cet essai, il n'avait pas apporté d'autre ballon. Tout se passa heureusement bien et à l'image des dizaines d'autres réussites passées, le jeune homme explosa son ballon, dehors. Ils étaient sortis pour cela, le jeune homme ne voulant pas mouiller l'intérieur de la maison de son ami.
Ils avaient également, et surtout, parlé de choses plus triviales en buvant le thé, comme de tel ou tel bar qui avait ouvert et où Ikari et ses amis pourraient peut-être aller jouer prochainement, ou bien de tel bouquin que le jeune homme avait lu et qui lui avait particulièrement plu.

Et puis enfin était arrivé le soir du neuvième jour, le jeune homme étant plutôt content de lui, ayant enchaîné pas mal de réussites, jamais plus de deux à la file mais il sentait que ça n'était que parce qu'il fatiguait qu'il n'arrivait pas à passer au stade suivant. La concentration lui faisait défaut et il le sentait bien, aussi alla-t-il se coucher de bonne heure, Mai faisant de même. Pas de folies ce soir-là, ils s'endormir simplement dans les bras l'un de l'autre, la respiration calme de la jeune femme apaisant l'esprit d'Ikari qui se focalisant dessus fit le vide pour trouver le sommeil sans difficultés. Le lendemain il réussirait trois fois de suite, il en était certain.
Ikari, Shimei Yorukawa genin à Yukigakure no sato

Cause I'm T.N.T., I'm dynamite
T.N.T. and I'll win the fight
T.N.T. I'm a power load
T.N.T. watch me explode

Avatar de l’utilisateur
Ikari Yorukawa
Genin
Messages : 297
Inscription : ven. 15 juin 2007, 15:37

Re: Ju orosu toori ri [chez Mai et Ikari Yorukawa]

Message par Ikari Yorukawa »

En ce dixième jour, l'objectif était de réussir plus de deux fois d'affilé, plus facile à dire qu'à faire bien entendu mais en débutant son entraînement de bonne heure ce jour là, le jeune homme était confiant. Pourquoi serait-il limité à deux réussites ? C'est dans cet état d'esprit qu'il commença son entraînement, parvenant d'entrée de jeu à éclater un ballon comme il le voulait. En revanche le second essai de la journée fut un échec, il ne devait pas être bien réveillé, de même pour le troisième essai. Prenant quelques instants pour faire le vide, il se calma, oubliant ces deux catastrophes et recommença, sereinement, sans se mettre la pression. Après tout il réussirait ou non. Cette pensée dut lui être bénéfique puisque, canalisant son énergie dans sa paume il parvint à former sa sphère de chakra au cœur du ballon puis à augmenter la pression tranquillement jusqu'à faire éclater le ballon, il œuvra alors de l'autre main pour l'essai suivant et obtint une nouvelle réussite. Il n'y eut malheureusement pas trois réussites mais simplement deux.

Les essais se succédèrent ainsi sur une bonne durée, inégaux les uns par rapport aux autres et si le nombre de réussites augmentait clairement, le jeune homme était conscient que même lorsqu'il aurait atteint son objectif de trois réussite, l'étape serait encore à travailler avant de parler de maîtrise réelle, même si la théorie était acquise. En cours de route il changea également sa façon de faire, exerçant une main jusqu'à rater, puis changeant de main, obtenant ainsi un succès de la gauche, puis deux de la droite, aucun de la gauche, un de la droite, deux de la gauche et ainsi de suite.
Ce travail se poursuivit jusqu'en milieu de matinée où après deux réussites successives de la main gauche, le jeune homme retenait son souffle tandis qu'il amenait son énergie au niveau de sa paume et la transférait doucement au cœur du ballon de caoutchouc. Puis il fit aller son chakra de manière à former une sphère, allant et venant dans le ballon jusqu'à le faire soudainement exploser. Trois victoires d'affilé. L'autre main maintenant.

Après sa victoire précédente, réussir de la main droite ne fit guère plus long, le jeune homme s'exerçant alors d'une seule main et multipliant les essais de celle-ci. Deux réussites, un échec, deux réussites, un échec suivi d'une réussite et puis finalement trois réussites. Cette première étape était désormais validée et encore aujourd'hui il pourrait aller voir Nel pour lui rapporter ses exploits et ainsi obtenir une nouvelle audience avec Sonzai, mais vu l'heure il allait surtout s'occuper de préparer le repas.

Sortant du réfrigérateur la viande, il commença à la découper en petits morceaux avant de peler et réserver le même sort aux légumes. Le tout dans la casserole et il mit le feu en-dessus, ajoutant un peu d'eau et les épices appropriées, sans oublier de régulièrement remuer afin d'éviter que ça n'accroche et ne brûle. Ça ne se voulait pas de la grande cuisine mais Mai ne s'était jamais plainte, avec cela il prépara des nouilles udon et lorsque sa sœur rentra pour manger à midi et quelque, le jeune homme n'eut plus qu'à servir.
Tous deux mangèrent tranquillement, parlant de choses et d'autres mais surtout de l'avancée d'Ikari dans son entraînement, chose dont il était assez fier, ainsi que de son projet d'aller voir Nel cet après-midi pour passer à la suite, ce qui promettait dans les jours à venir de nouvelles heures de fun. Il ne s'en plaignait pas, bien au contraire, il était content d'avoir la possibilité d'apprendre cette technique.

Comme prévu, l'après-midi il se rendit chez Nel, ce dernier affichant un petit sourire en voyant Ikari revenir si peu de temps après leur dernière entrevue. Il lui demanda alors s'il avait finalement réussi ou si c'était sa compagnie et ses récits qui manquaient tant au jeune homme. Non sans lui dire qu'il appréciait et sa compagnie et ses histoires, Ikari lui dit qu'il venait cependant parce qu'il avait réussi la première étape de la technique et qu'il désirait avoir une nouvelle entrevue avec Sonzai.
N'ayant pas attendu la réponse pour l'inviter à entrer, Nel était déjà en train de remplir une bouilloire d'eau afin de préparer du thé quand il entendit la réponse de son hôte. Il attendit cependant que le thé soit prêt, ne voulant pas rater le bon moment pour verser l'eau chaude sur les feuilles de thé, pour seulement prétendre invoquer Sonzai.
Ils passèrent alors tous deux au salon, deux tasses et un grand bol de thé fumant sur un plateau, ainsi qu'un cake que le vieile homme avait sorti d'un placard. Puis s'entaillant légèrement un doigt, Nel forma quelques signes et apposa sa main à quelques millimètres du sol, tout en relâchant son énergie pour lancer son appel à Sonzai.
Ikari, Shimei Yorukawa genin à Yukigakure no sato

Cause I'm T.N.T., I'm dynamite
T.N.T. and I'll win the fight
T.N.T. I'm a power load
T.N.T. watch me explode

Répondre

Revenir à « Centre - Ville de Yukigakure no Sato »